En troisieme classe

Salut famille, amis, admirateurs, conducteurs de tuk-tuks et femmes girafes

On peut en apprendre beaucoup en observant les moyens de transport d un pays. Rapide comparatif entre Paris et Belgrade. A Paris, le bus est bas , roule lentement avec un chauffeur discret et aucune chance de se faire coincer la main par la mousse qui recouvre gentiment les portes. Un bus civilise en somme. A Belgrade, s accrocher a la barre n est pas une option, le bus s arrete a peine et les insultes du chauffeur envers les autres conducteurs et les passagers fusent. Et les portes ne se ferment pas: elles se claquent et arrachent les membres.

Ici, en Thailande, nous avons parcouru pres de 2000 km en tres peu de temps et par tous les moyens. C est dire qu on est devenu expert en la matiere. Tuk-tuk, velo, car, train, elephant; ne manque plus que la moto mais un accident de la route impliquant justement un touriste nous en a pour le moment (parents) dissuade.

Entre le Nord et le Sud, nous avions decide de faire un halte a Sukhothaï, petite ville entre Chiang Mai et Bangkok. Coordination parfaite: a peine notre excursion terminee, nos guides nous ont deposes a la gare pour le train de 21h. Il etait alors 19h. Arrives a la gare, nous preparons deja la suite de notre voyage: tout concorde.
Mais au guichet: le train de 21h a ete annule. Pourquoi? Ils savent pas. Quand est le prochain? Demain matin, peut-etre. Est ce qu il y a des places pour celui la? Ils savent pas. Est ce qu un car assure la liaison jusqu a Sukhothaï? Ils savent pas. On s’eloigne avant que leur ordinateur n explose!
On ne se decourage pas, direction la gare routiere. Arrivee sur place. Bus pour Sukhothaï? Adressez vous au bureau des informations. Aux informations: adressez vous au guichet. Au guichet: adressez vous a la compagnie… 20 minutes plus tard, on nous apprend qu il y en a 1 dans 10 minutes. Peut on avoir des places? Trop tard. Restons zen. Quand est le prochain? A 4h du mat’ (il est alors 21h). On peut acheter une place? Non, ils ferment. Pour ouvrir a…? 6 h. Mais le car part a 4h?…
L avantage lorsqu on dort dans une station de cars thailandaise c est qu on ne peut pas mourir de froid . Et a part quelques rats, cafards et individus etranges, nous avons passe une nuit a peu pres correcte.Sauve qu a l heure du depart commencait une autre epreuve. Que dire d autre a part que le mec roulait a 120 et prenait les virages…a 120 aussi. Le tout sur une route thailandaise, sans amortisseurs, sac sur les genoux et tete dans le cul.

Sukhothaï: ville tres plaisante, principaux vestiges khmers sur place: c est beau, c est grand, c est vieux. Petite excursion a velo.

Et puis la est arrive l imprevisible, l’ impensable, l inevitable. Nous avons pris un VRAI train thailandais.
Ok: on est toujours dans le Nord et il faut aller dans le Sud en passant par Bangkok. Sauf que pour cause de Full Moon, plus de place dans ce deuxieme train sauf en troisieme classe. Et pourtant la journee avait commence sans accrocs: tuk-tuk a 7h, bus pour la gare a 8h30, arrivee sur place a 9h30 pour un train a 10h15. A l aise. On se dit alors tant pis: train pour Bangkok en seconde et pour le Sud en troisieme, ca va pas nous tuer. Mais ce qu on nous avait pas dit, c est que le train qu on avait pris pour aller dans le Nord (precedent post), c etait du chique, du pipo pour les touristes. La, plus de petite couverture, plus d hotesse sympas. C est avec les thais, a la dure mon pote: sieges bousilles, dechets par terre et marchands ambulants qui gueulent pendant tout le trajet. Par rapport au premier voyage, c etait deroutant mais toutefois correct. Et puis il a eu qu une petite heure de retard. Sauf qu on s est demande: notre troisieme classe, c est par rapport au premier trajet ou a celui-la?

On allait pas tarder a le savoir. A 19 h, tres precise, nous avons embarque a bord du terrible <> . Cette troisieme classe que meme le guide du routard deconseille, alors que c est le genre de personnes a deconseiller les endroits ou il y a le moindre debut de civilisation parce que ca fait pas <>.
On vous avait dit dans le dernier post que <>genre de train n existait pas. Mea Culpa. T’as tout: le train en bois, le cul par terre – pas parce qu il y a pas de sieges, mais parce que ces derniers sont des banquettes en bois qui tombent par terre au moindre mouvement- et meme les aligators. Il faut ajouter a cela les enfants qui braillent, les passagers plus que bizarres et quelques odeurs suspectes. Et pendant que de l autre cote de la porte, les charmantes hotesses  de la seconde souhaitaient bonne nuit aux voyageurs plus fortunes et mieux organises, nous, nous nous efforcions de trouver un peu de confort en usant de vieilles techniques sioux (Techniques sioux: s etaler sur les deux banquettes et faire semblant de dormir a chaque arret en comptant sur la pudeur des thais pour qu ils se cherchent une autre place)

Ces 12 heures de trains ont ete dures. Mais finalement, c etait pa mal de se retrouver avec les vrais thailandais. Meme si on ne fait pas partie des leurs sous pretexte qu on a partage leur precarite pendant ces quelques heures, on etait content d etre des observateurs privilegies  de leur vie. On s est senti ailleurs, arraches a notre confort quotidien.

On est dans le Sud, petit coin de Paradis. On vous en dit plus bientot. On espere que vous allez tous bien et on vous embrasse.

 



3 commentaires

  1. Parents 29 juillet

    Paaaaa, sad se osecam mnogo losije kad sam ovo procitala, ali sve u svemu on va plutot bien (imam isti problem kao i vi sa ortographe)
    Mi se takodje spremamo da odemu u avanturu-u Hrvatsku (silovana strankinja na Hvaru, pretucen stranac u Vodicama etc-kuku lele)
    Nastavite da pisete, vrlo je interesantno a i daje nam utisak da nesto kontrolisemo, ha, ha)Pre neki dan je u Bankoku eksplodiralo nesto na prometnoj raskrsnici kod nekog World commercial center i devet ljudi je povredjeno (bili su parcijalni izbori tog dana)Ja se nadam da ipak stizete da pratite vesti i da se krecete tamo gde je mirnije i sigurnije (osim tih motora i tuc-tuc)
    On vous embrasse tous les deux

  2. mamounette 29 juillet

    quelle aventure mais au moins c’est dépaysant et beaucoup moins touristique ca au moins c’est de l’imprévu et je pense que celà vous restera plus que le coté touristique.maintenant ca va etre plus calme,mamie estlà nous vous faisons pleins de gros bisous

  3. hotel phuket 28 août

    Découvrez Phuket et ses iles comme Koh Phi phi et Lanta et sa situation exceptionnelle sur la mer d’andaman.
    Plus d’info : http://hotel-thailande.com/phuket.html

Laisser un commentaire

Un été au Portugal... |
deepakp |
Nouvelle-Zélande 2011 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rom et Chipo chez les grizzlis
| Une blonde et un chum à Mon...
| Une année étudiante à Trêves